Published On: ven, avr 5th, 2013

La CEDEAO et l’UEMOA visent une harmonisation des législations communautaires

http://www.senecoplus.com/wp-content/uploads/2014/05/makh468.gif

DSC_1970Les commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA en charge des politiques économiques et de la fiscalité comptent travailler à l’harmonisation des législations communautaires relatives à la fiscalité intérieure directe, dans la lancée d’une réunion de concertation et de dialogue récemment organisée à Abuja (Nigeria) par ces deux départements spécialisés.

D’une durée de deux jours, cette réunion qui a pris fin jeudi, s’inscrit en droite ligne des besoins de concertation et de dialogue entre les deux organisations, selon Ibrahim Bocar Bâ, le commissaire en charge de la Politique macroéconomique de la Commission de la CEDEAO, cité dans un communiqué transmis à l’APS, vendredi.

“C’est la voie royale pour éviter d’aller en rangs dispersés vers les Etats membres de la région au risque de nous contredire alors que nos objectifs et notre détermination à faire face au défi de l’intégration son identiques”, a-t-il déclaré lors de la rencontre dont il a coprésidé les travaux, en compagnie de son homologue de l’UEMOA chargé des Politiques économiques et de la Fiscalité intérieure, Abdallah Boureima.

Cette rencontre fait suite à une mission effectuée en novembre 2012 à Abuja par le président de la Commission de l’UEMOA, Cheikh Hadjibou Soumaré, auprès de son homologue de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo, précise le communiqué.

La visite entrait dans le cadre des réunions du Secrétariat technique conjoint (STC), structure mise en place par les deux institutions, en vue de coordonner et de renforcer leur partenariat, a-t-il ajouté.

M. Bâ a rappelé que lors de cette mission, “il avait été demandé aux départements en charge de la fiscalité intérieure des deux institutions de se rencontrer en vue d’aplanir leurs différences en ce qui concerne la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et les droits d’accises, notamment”.

De son côté, Abdallah Boureima a rappelé que “la qualité des schémas d’édification d’un marché commun dans la sous-région ouest-africaine (…)”, soulignant que celles-ci “sont considérés comme très crédibles au regard des résultats enregistrés dans les processus de libéralisation des échanges communautaires, de gestion du tarif extérieur commun et de mise en place d’une politique commerciale commune”.
Aps

Souleymane Diouf

Avec une licence en Sciences économiques et de gestion, Souleye fait son stage de comptabilité dans un Cabinet Notaire. Il aime relever des défis et se donne les moyens pour atteindre ses objectifs.

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *

Articles du Blog

Directory powered by Business Directory Plugin
Get our toolbar!